post

Assemblée Générale d’ELU 2019

Cher.e.s adhérent.e.s et ami.e.s

Vous êtes cordialement invité(e)s à notre assemblée générale qui se tiendra

le samedi 9 février 2019 de 14h à 17h
à la salle de réunion du Grand Séminaire
4 avenue Jean XXIII 57000 Metz 

L’Assemblée Générale d’ELU est la seule occasion de nous rencontrer tous. Votre participation est donc indispensable à la poursuite et au développement de nos activités futures. Il serait également bon que le Comité de direction soit renouvelé, ainsi que les responsables d’activités.

Nous ferons le bilan de l’année 2018 et discuterons des projets phares et des nouveaux projets pour l’année 2019. L’Assemblée sera suivie d’un verre d’amitié.

Nous vous prions de confirmer votre présence pour le 1er février à l’adresse électronique echangeslorraineukraine@gmail.com  Merci d’indiquer également votre présence au verre d’amitié qui suivra l’Assemblée Générale.

 Dans l’attente du plaisir de vous retrouver, nous vous prions de croire dans l’expression de nos meilleurs sentiments. 

Association Echanges Lorraine Ukraine

 

post

Exposition sur la grande famine « HOLODOMOR »

L’association « Échanges Lorraine Ukraine » organise, du 5 au 8 février 2019 au Cloître des Récollets à Metz, une exposition sur la grande famine « Holodomor » en 1932 et 1933 sur les territoires de l’Ukraine et du Kouban, et ayant entraîné plusieurs millions de victimes – plus de 7,5 millions selon les historiens.

Composée de 22 panneaux pédagogiques, cette exposition a pour objectif de sensibiliser le public à la grande tragédie ayant frappé le peuple ukrainien – la région de Kouban était, à cette époque, habitée principalement par des populations d’origine ukrainienne – reconnue comme génocide par le Parlement de l’Ukraine et 24 autres pays dans le monde. En 2008, le Holodomor a été reconnu comme un crime contre l’humanité par le Parlement européen, jugeant qu’il s’agissait d’une famine provoquée et d’un « crime contre le peuple ukrainien et contre l’humanité ».

Informations pratiques

Cloître des Récollets – 1 rue des Récollets, 57000 Metz

Tous les jours, du mardi 5 février au vendredi 8 février de 14h00 à 18H30

Le « verre de l’amitié » le 8 février à 18h00 clôturera cette exposition

post

Ateliers d’art au thème d’automne

L’association franco-ukrainienne  ELU et l’école ukrainienne vous invitent à l’atelier artistique « Nature morte d’automne ». Les adultes pourront réaliser une nature morte d’automne à l’acrylique. Les enfants auront la chance de réaliser leurs propres masques de Halloween. 

L’atelier sera  animé par Viktoriia Sirooka et se fera en deux séances: dimanche 14 octobre et 21 octobre dans les locaux de l’école ukrainienne à Montigny les Metz. L’atelier des enfants aura lieu de 9:30 à 10:30. L’atelier des adultes aura lieu  de 10:30 à 11:30.
Les participants repartiront avec leurs propres créations.
Le matériel sera fourni.
Une participation symbolique sera demandée (5€ par enfant, 6€ par adulte).

 

post

L’Ukraine aux fêtes de la Mirabelle à Metz

Cette année, pour la première fois, l’Ukraine a été représentée aux Fêtes de la Mirabelle qui se sont tenues du 18 au 26 août à Metz. Symbole de la Lorraine, la Mirabelle est célébrée dans toute la région chaque été à la fin du mois d’août, depuis 1947.

Des dizaines de milliers de personnes ont ainsi eu l’occasion de profiter d’un programme culturel riche et varié, apprécier  des concerts de musique, acheter des produits artisanaux et, bien évidemment, assister aux traditionnelles élections de la Reine de la Mirabelle.

Dans les cadre de cet événement, l’association Échanges Lorraine Ukraine (ELU) et la Fondation Global Ukraine, soutenues par la ville de Metz, ont eu la possibilité de tenir un stand ukrainien au Village de la Mirabelle du 18 au 20 août et de proposer de nombreuses activités : ateliers artistiques pour apprendre à tresser des couronnes ukrainiennes, exposition et vente de produits artisanaux, dégustation de spécialités gastronomiques, musique et danses.

Plus de 30 milles personnes, y compris des médias et des touristes, ont ainsi pu faire connaissance avec la culture ukrainienne pendant les 3 jours du stand ukrainien à l’entrée du Village de la Mirabelle.

« Pendant les Fêtes, au sein de l’espace producteur dans le Village de la Mirabelle, nous avons présenté aussi bien des produits traditionnels ukrainiens que de la matière sur le développement actuel de notre pays. Notre stand a été visité par la Reine de la Mirabelle accompagnée de la Première et la Deuxième Dauphines, respectivement étudiante à l’université de Lorraine, professeure des écoles et employée de mairie dans une commune près de Metz», – déclare Violeta Moskalu, présidente-fondatrice de l’association Échanges Lorraine Ukraine et fondatrice de la Fondation Global Ukraine.

La cerise sur le gâteau de la présence ukrainienne aux Fêtes de la Mirabelle à été le concert du groupe Panivalkova sur la Place d’Armes, aux pieds de la Cathédrale Saint-Etienne.

« Le concert a connu un grand succès. Le groupe ukrainien a été très bien accueilli par le public. Malgré le fait que c’était lundi, un jour de travail, la place était surpeuplée. La mairie de Metz a été agréablement surprise par le concert et a exprimé sa volonté d’inviter d’autres groupes ukrainiens. Dans l’ensemble, il s’agit d’un cas de figure très exemplaire : participer aux événements locaux pour s’intégrer et y représenter la culture ukrainienne. De plus, le financement est déjà alloué pour ce genre d’événements. Par exemple, depuis dix ans, notre association ELU organise une Auberge ukrainienne d’une journée sur la place Saint Louis à Metz. L’organisation demande beaucoup de ressources financières et humaines. Alors que cette année, grâce au soutien de la Mairie de Metz, il a été plus facile de s’organiser et de tenir un stand de trois jours dans le cadre du festival. Ainsi, sur la base de cette expérience très réussie, on conseille aux activistes ukrainiens qui développent des projets de diplomatie culturelle à l’étranger, de participer à des événements locaux similaires et représenter l’Ukraine dans leurs pays de résidence”, – ajoute  Violeta Moskalu.